Home » Témoignages » Un membre de votre entourage est misophone : témoignez

Un membre de votre entourage est misophone : témoignez

stop misophonie
Dans la misophonie, le misophone souffre mais son entourage aussi…

Voici quelques réactions des proches (famille, amis, collègues…) de personnes souffrant de misophonie.

Continuer à nous envoyer vos réactions face aux bruits en remplissant le formulaire qui se trouve ICI

De : Noémie H.
Témoignage : Bonjour, je viens de découvrir ce mot Misophonie, et j’arrive enfin à comprendre que ma fille, agée de 22 ans, vit ce calvaire depuis des années. quand je pense que je me moquais d’elle lorsqu’elle se bouchait les oreilles pour ne pas m’entendre respirer, s’emportait dans des colères pour tous ces motifs incompréhensibles, etc. Depuis des années, j’avais pris l’habitude de ne plus manger à ses cotés, etc, sans comprendre. Je crains pour ses réactions quand ses colères l’emportent, elle a des enfants, à ce jour, je viens de comprendre l’ampleur de ses souffrances. 

De : Noémie S.
Témoignage : J’ai 15 ans et ma soeur 20 et quand j’etais plus jeune et qu’elle me disait d’arrêter de mâcher fort, je la croyais pas. Je ne pensais pas qu’elle pouvait m’entendre et je croyais même que ma soeur riait de moi alors je machais plus fort… Mais aujourd’hui, je suis comme ma soeur, une personne qui mâche une gomme ça m’énerve aussi, le stylo à l’école me fait pogner les nerfs ! et il y a notre mère, on l’entend tellement fort. Ma soeur c’est pire que moi elle peine à aller au restaurant car elle entend les autres et elle devient agressive tout suite !

De : Sindy D.
Témoignage : Bonjour, j’ai 38 ans et suis maman de jumelles qui auront 15 ans le mois prochain. L’une d’elle Camille, est, j’en suis persuadée atteinte de misophonie, même si celle ci n’a pas été diagnostiqué par un médecin. Les repas sont de vrais moments de tortures, respirer ou renifler près d’elle la rende plus qu’irritable. Camille est une enfant douce, câline, passionnée de sport, douée à l’école avec le cœur sur la main. Une enfance jusque là sans aucuns soucis. 2 petites filles plus qu’adorables… un long fleuve tranquille. Mais depuis plusieurs mois le caractère de Camille change et je pense que la Misophonie y est pour beaucoup !!!! Sa sœur, mon mari et moi sommes complètement perdus vis à vis de cela. Nous sommes très ouvert d’esprit et comprenons que notre Camille a un réel problème… mais honnêtement nous ne savons pas comment l’aider et nous souffrons tous de cette situation. Faut-il voir un pédopsychiatre ? 

De : Nathalie G.
Témoignage : Bonjour, mon fils de 17 ans ne supporte pas les bruits de bouche de mon compagnon. Il écourte ses repas en notre compagnie et devient violent envers lui-même : il peut se mordre les mains ou bien donner des coups de poing dans les murs pour se soulager. J’aimerais savoir comment l’aider ?
Y a t il un traitement (doux, du genre homéopathie…), ou bien un thérapeute à consulter ?
Merci de bien vouloir m’aider à trouver une solution.
Cordialement.

De : Agnès D.
Témoignage : Bonjour, l’un de mes proches souffre de misophonie. J’aimerais l’aider, mais je ne sais pas toujours comment. J’essaie de limiter autant que possible les bruits qui pourraient le déranger, mais je me sens parfois agressée par la violence de ses réactions. Je crois qu’apprendre à demander calmement aux autres d’essayer de faire moins de bruit est une première étape importante. La plupart des gens n’ont tout simplement pas conscience d’être une gêne pour vous, et ils se montreront tout à fait disposés à essayer de soulager votre souffrance si vous arrivez à l’exprimer sans agressivité. Je me rends bien compte que votre vie doit être un enfer. J’ai moi-même souffert d’une grave dépression et la méditation a été d’une grande aide. Parce qu’elle permet d’apprendre à concentrer son attention sur un point fixe et se détacher des bruits je pense que cette pratique  pourrait peut-être aider les personnes souffrant de misophonie. En tout cas, bon courage à tous et n’en doutez pas, vous pouvez trouver des solutions pour soulager vos souffrances.

De : David S.
Témoignage : Bonjour, mes deux filles sont misophones. Je suis un artiste plasticien et je démarre une exposition dans le festival Son Miré de Fabrezan où est né l’éminent chercheur Charles CROS (né le 1ᵉʳ octobre 1842 à Fabrezan, mort le 9 août 1888 dans le 6ᵉ arrondissement de Paris), poète, inventeur du phonographe aussi, il a longtemps travaillé sur la surdité. Je cherche des témoignages de personnes qui souhaiteraient témoigner de leurs souffrances par écrits, sonores ou visuels, mon fils est sur Paris, il pourrait collecter les témoignages sinon je peux également me déplacer. Lien pour contacter David

De : Anonyme
Témoignage : Bonjour, j’ai un grand frère qui est mysophone depuis son adolescence il y a eu énormément de conflits avec les gens. Il ne mange plus avec nous et ne peut plus dormir avec quelqu’un et moi aussi je suis maintenant mysophone… je suis très agressive dès que quelqu’un grince des dents…

De : Nadia
Témoignage : Bonjour, une amie pense souffrir de misophonie ( jappement , reniflement) je pense qu’elle a besoin de faire poser un diagnostic le plus professionnel possible, d’être accompagnée et aussi de rencontrer d’autres personnes qui ont ce type de difficultés. Pourriez vous m’aider à l’orienter et ou l’accompagner ? Elle habite dans le 77. Je vous remercie par avance. Bien cordialement

De : Corine D.
Témoignage : Mon fils de bientôt 20 ans souffre de et symptômes depuis bientôt 4 ans je dirai. C’est insupportable pour lui comme pour nous. Pour lui étudiant, il suffit que quelqu’un mange un chewing-gum en classe lors d’un contrôle et il pète littéralement un boulon (psychologiquement parlant), du coup il ne peut plus se concentrer et n’a qu’une envie c’est de taper la personne incriminée. Pour nous, sa famille, on a appris à vivre avec, mais c’est fatiguant tous les jours de devoir faire attention au moindre de nos gestes pour ne pas qu’il s’énerve. Généralement quand ça pète et qu’on en a marre il gueule et s’enferme. De toute manière je pense que cela joue sur son comportement car on dit de lui qu’il est introverti, il vit reclut dans sa chambre quand il n’est pas à l’école.  Y a t’ il un spécialiste de ce symptôme ou un traitement ? On lui avait déja donner du Zoloft mais ça ne marcher pas vraiment. Merci par avance.

De : Lisa
Témoignage : Bonjour, c’est ma fille Lisa qui souffre de misophonie. Et nous ses parents, sa famille, souffrons de son état qui dure depuis une dizaine d années et qui ne fait que s aggraver. Elle a 24 ans, s’isole constamment et refuse toute relation amoureuse à cause de cette maladie. Elle nous a avoué plusieurs fois avoir des idées sombres. Nous sommes terrifiés ! Nous cherchons désespérément  comment l’aider nous ne savons pas à qui nous adresser. Que pensez-vous de l’hypnose ? Ou plutôt  un psy ? Qu’en pensez vous ? Merci de votre attention. Merci Cordialement

De : Geraldine B.
Témoignage : J’ai une fille qui va avoir 9 ans au mois de février et cela fait quelques années qu’elle ne supporte pas d’entendre quelqu’un manger, renifler, faire du bruit avec sa bouche, pour ne pas entendre de bruits, elle se bouche les oreilles. Je n’ai pas encore consulté en milieu médical, mais si vous aviez des conseils, des astuces pour améliorer ou faire disparaître cette maladie, ça pourrait soulager ma fille et sa famille aussi.

De : Sophie R.
Témoignage : Bonjour, ma fille de 10 ans est intolérante au bruit de mastication, stylo, etc… J’aimerai beaucoup l’aider. Mais je ne sais pas où commencer. D’une maman qui veux le meilleure pour sa fille.

De : Harold
Témoignage : Bonjour je suis le papa d’une petite Clara qui ne tolère aucun bruit de bouche lors de nos repas… situation insupportable pour tous. Cela fait un an que nous avons enfin mis un nom sur cette maladie qui est très difficile à gérer. Donc Clara a 10 ans maintenant, et plusieurs fois elle a été capable de faire voler son assiette d’énervement. Chez nous, plus aucun mot à table, mastication très lente (bouche fermée!) pour ne pas hérisser les poils de mademoiselle… mais même en faisant attention elle pète littéralement un câble. La seule chose qui nous aide : on lui a donné des bouchons d’oreilles pour apaiser les bruits. Si vous avez des astuces pour freiner un peu la chose ça serait très sympa car aucun traitement à notre connaissance…
Bon courage aux misophones ainsi que ceux qui les entourent 😬

De : Geneviève C.
Témoignage : Bonjour, ma fille de 11 ans a développé la misophonie et dans mes recherches j’ai découvert un site très intéressant http://verenigingmisofonie.nl. Je suppose que vous le connaissez déjà mais dans le doute, je me permets de le partager avec vous. L’AMC est un institut de recherche dédié à la misophonie, le site est très bien fait et donne des trucs et astuces pour les personnes atteintes de misophonie, mais également aux parents. Il propose des traitements etc. Il est intéressant de noter que les écouteurs sont à banir alors que c’est le remède préconisé le plus sur internet. Bien à vous.

De : Vera T.
Témoignage : Bonjour, ma fille est misophone et cela est insupportable à la maison. Elle évite même de se mettre à table avec nous et elle est parfois agressive avec son frère dès que celui-ci fait du bruit. Je souhaiterais savoir s’il existe des professionnels sur Strasbourg qui pourrait l’aider à atténuer cette maladie. S’il existe également des réunions sur Strasbourg ? Merci d’avance. Cordialement, Véra 

De : Isabelle D.
Témoignage : Mon fils de 36 ans est misophone depuis son enfance. Il ne supportait pas les bruits de bouche et cela a empiré avec le temps avec d’autres bruits. Il se replie sur lui-même. Nous venons seulement de mettre un nom sur cette maladie. Pour le moment, même s’il est content de savoir de quoi il souffre, il refuse encore d’en parler sereinement. Il travaille près de Chartres et j’aurais voulu savoir si dans cette région vous interveniez et si un thérapeute pouvait l’aider. Merci beaucoup.

De : Sab
Témoignage : Bonjour, nous venons de découvrir le terme de misophonie il y a très peu de temps (2 mois environ) car notre fille de 8 ans 1/2  a commencé à nous faire des crises il y a 10 mois et nous avons mis cela sur le compte de notre déménagement et changement de vie. Nous nous sommes fréquemment énervés en nous disant qu’elle avait un besoin d’attention et que c’était psychologique. La 1ère fois que j’en ai parlé au médecin (remplaçant), il m’a dit la même chose que ce qu’on pensait. Vu que çà ne passait pas  je suis retournée et c’est la que j’ai découvert ce terme. Cela a été  » un soulagement » de savoir que ça existait (pour elle comme pour nous). Depuis nous acceptons qu’elle mange avec des écouteurs ou qu’elle mange après ou avant nous. Ce n’est pas une solution idéale car le repas en famille est pour nous primordial mais pour son bien être c’est ce qu’on a trouvé de mieux. Ça ne se passe qu’avec nous car quand on mange à plusieurs les discussions font plus de bruit et ça la gène moins nous dit elle. j’espère que ça ne prendra pas plus d’ampleur. Savez vous si ça peut évoluer ? Moi j’arrive à comprendre la plupart du temps mais mon mari est beaucoup moins patient et s’énerve beaucoup plus vite donc ça fini en crise de pleurs. Pour le moment les écouteurs ou le repas différé est ce qu’on a trouvé de mieux. Mais elle ne supporte plus et c’est difficile à son âge de se dire que ça lui risque de lui durer toute sa vie.

De : Kim O.
Témoignage : Mon mari ne supporte pas les bruits de mastication. Je ne peux pas manger une pomme près de lui. C’est très dur pour l’entourage (moi, surtout). Il en devient fou, ce qui me rend folle.

De : Myriam M.
Témoignage : Bonjour, je pense que ma fille aînée souffre de misophonie… mais comment faire pour faire poser ce diagnostic ? Chez quel thérapeute aller ? Merci d’avance pour votre réponse. Bien cordialement. Myriam M.

De : Idir L.
Témoignage : Bonjour, je suis le papa de Dimitri 12,5 ans qui est atteint de misophonie et c’est un enfer pour lui et pour la famille aux moments de passer à table. On ne le comprenait pas vraiment jusqu’à ce que je découvre ce site. Du coup, on souhaitait savoir comment nous aider pour trouver des solutions à ce problème. Merci

6 thoughts on “Un membre de votre entourage est misophone : témoignez

  1. ISABELLE DESHAIES dit :

    Bonjour,

    Mon conjoint souffre de misophonie et je l’ai découvert voilà environ 4 ans. J’ai deux enfants et nous habitons tous ensemble depuis 5 ans. J’ai trouvé sur le web en 2010 une maladie qui s’appelait les « 4 S » en anglais mais c’est la 1e fois que je découvre votre site et ce beau mot qui sonne doux à mes oreilles car enfin, quelqu’un me rassure qu’il n’est pas seul et qu’enfin, d’autres se lèvent debout pour parler de MISOPHONIE… mon conjoint souffre de cette maladie depuis qu’il a 8 ans et personne n’a jamais rien fait pour lui autre que de lui « rire au visage » en chiquant une gomme plus fort, ou en faisant un bruit d’enfer en mangeant la bouche grande ouverte… Si vous saviez les gens qui croit qu’il exagère, c’est qu’ils n’ont jamais pris la peine de vérifier ce que ça pouvaiet être. Mon chum a laissé l’école quand vous pensez? À l’arrivée des crayons pousse-mines… pas pour rien hein… il est moins pire maintenant qu’il a qq’un qui le comprend et qui cherche à alléger ses douleurs soit mes enfants et moi. MERCI mille fois pour votre site, de ma part, de la part des enfants et de mon chum à qui je vais annoncer de ce pas que ce qu’il a a un nom, MISOPHONIE… de retour sous peu avec d’autres commentaires… Isabelle

    1. Misophonie.fr dit :

      Bonjour Isabelle,

      Heureuse de vous accueillir sur ce site ! En espérant avoir de vrais solutions à délivrer au fur et à mesure du temps.
      Nous mettons en place des petits groupes un peu partout en France et il est vrai que nous sommes heureux de nous retrouver pour essayer Ensemble de trouver des solutions auprès de professionnels de la santé.
      Si votre mari veut se joindre à nous, n’hésitez pas à lui dire.
      Bon courage à toute votre petite famille et merci encore pour votre témoignage !!!
      Elodie

  2. lesjeux dit :

    bonjour je suis tombee sur ve site par hasard, je souffre de misophonie, pour moi dormir chez quelqu’un voir dans la meme chambre est une torture. j’ai commencé a souffrir de ca vers 9-10 ans. je partageai ma chambre avec ma soeur et je ne supportais pas le bruit qu’elle faisait en respirant je me bouchais les oreilles a l’aide de coussins pour ne pas l’entendre. Meme chose pour quand quelqu’un mache je suis oblige de le faire remarquer mais ma soeur mache encore plus fort pour m’enerver elle ne comprend pas à quel point c’esr dur d’etre atteint de misophonie

  3. Anissa dit :

    Bonjour je suis misophone, c’est vraiment quelque chose de très difficile à vivre car cette  » maladie  » est très peu comprise par les gens qui n’en souffrent pas.. Mais c’est évidemment normale de ne pas comprendre ce genre de chose, quand on ne l’a jamais vécu et qu’on ne le vit pas au quotidien

  4. Lina dit :

    Bonjour, enfin !!, il y a un nom sur ce que je ressens « Misophonie ». Ca a commencé avec moi dès l’age de 6 ans ! et comme les témoignages queje viens de lire, mes parents et mon entourage ne comprennaient pas ! et se moquaient de moi d’etre une hypersensible ! et ce n’est pas fini encore !, j’ai 37 ans et j’ai un collegue au travail en arriere de moi qui mastique le chewingum chaque jour la bouche ouverte, je ne sais pas comment le lui dire, j’ai parlé avec mon superviseur mais il n’a rien compris, sa réponse était qu’il ne pouvait pas demander aux gens de ne pas mastiquer un chewingum !!, aussi il m’a demandé d’apporter un papier du medecin. Donc ma question est la suivante, si je pars voir un audiologiste, seras t-il possible qu’il me donne une attestation qui le prouve ? vous ne pouvez pas imaginer dans quel état ca me met ce genre de son, c’est vraiment une rage en dedans que je ressens, au point que je veux pleurer car je me sens incapable de faire quoi que ce soit !!!. Ce n’ets vraimeent pas facile de vicre avec ca !!
    SVP, j’aimerais savoir si quelque’un a déjà vu un audiologiste et est ce qu’il peut nous aider à trouver une solution ?
    Merci

  5. Sadia dit :

    Enfin je ne suis pas la seule, j’ai 43 ans et je souffre ça fait très longtemps. Tout le monde se moque de moi j’évite les gens qui mangent près de moi. Mon mari, mes enfants, enfin je comprends ce qui m’arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*