Home » Media » Mécanisme de l’audition d’un misophone

Mécanisme de l’audition d’un misophone

Le mécanisme de l’audition est complexe mais il est important de comprendre comment il fonctionne.

Le son

Pour surveiller notre environnement, nous sollicitons l’ouïe. Chez les animaux, l’ouïe est d’ailleurs un des sens qui contribue à la survie de leur espèce.

Nous pouvons identifier certains sons comme des signaux d’alerte tandis que d’autres sons peuvent évoquer un sentiment de sécurité, de plaisir ou d’apaisement comme la musique ou les sons de la nature.

Comment entendons-nous

Pour comprendre comment nous entendons, il faut s’intéresser à la transmission du son.  

Tout d’abord le son est capté au niveau du pavillon de l’oreille. Celui-ci amène l’onde sonore dans le conduit auditif jusqu’à ce qu’il percute le tympan. Le tympan se met alors à vibrer et met en mouvement 3 osselets dans l’oreille moyenne. Les vibrations font déplacer un liquide qui contient des cellules sensitives. Le nerf auditif, relié à ces cellules sensitives, transmet au cerveau l’information sonore sous la forme d’impulsions électriques en remontant jusqu’au cortex auditif. La prise de conscience du son a lieu à ce moment là et créé alors l’impression auditive (parole, musique ou bruit).

Depuis notre enfance, nous avons stocké des « sons » et c’est pour cette raison que nous parvenons à les reconnaître. Nous avons donc une mémoire auditive. Notre cerveau donne à chaque son que l’on entend et apprend une étiquette émotionnelle.

Misophone et montée de colère

Quand un son a une signification particulière, comme la mastication et tous ces sons qui mettent en « transe » un misophone… la réponse est automatique. Même si le son n’est pas très fort, sa signification est tellement importante dans le subconscient qu’il semble amplifier et provoque une montée de colère chez le misophone.

Cette montée de colère peut s’expliquer par le fait que des connexions se font avec le système limbique (qui touche aux émotions) et le système nerveux (qui prépare le corps à fuir ou à lutter en cas de danger). Les muscles se tendent, le rythme cardiaque s’accélère, la concentration devient impossible, le sommeil perturbé…

En tant que misophone, vous conviendrez que selon comment vous vous sentez et le contexte dans lequel vous entendez un son qui vous dérange, la montée de colère peut plus ou moins être « violente ».

Schema-Reaction-Misophonie

Constat sur la misophonie

Beaucoup de médecins et d’autres professionnels disent qu’il n’y a rien à faire pour soigner la misophonie. Beaucoup de misophones se sentent démunis face à ce constat : ils ont peur, se sentent coupables et sont en colère et s’est justement en surmontant ces mêmes émotions que la misophonie bat en retraite ! Pour surmonter vos émotions, nous vous proposons de nous rencontrer pour en parler. Plus d’infos ICI.

Traitement de la misophonie

Dans le traitement de la misophonie, un processus de désensibilisation doit être effectué. Il faut réapprendre, rééduquer et reprogrammer notre oreille à la perception de certains sons.

  1. La première étape consiste à faire face aux sons que vous redoutez,
  2. La deuxième étape consiste à apprendre à vivre avec, sans réagir,
  3. La troisième étape consiste à apprendre à accepter les sons pour les reconnaître comme des sons normaux, qui ne représentent pas de menace particulière. L’accoutumance aux sons fait que le signal n’est plus détecté et les neurones corticaux ne répondent plus.

Pour créer une accoutumance à un son, vous devez l’entendre mais pas de n’importe quelle façon sinon vous risquez d’amplifier votre misophonie. Lors de nos réunions, des exercices pratiques sont réalisés afin de s’habituer aux sons en stimulant en douceur les cellules nerveuses des voies auditives. Plus vous allez vous habituer aux sons qui vous dérangent, plus la perception de ces sons va se réduire automatiquement.

Il n’existe actuellement que deux méthodes ayant un effet positif sur la misophonie : la thérapie cognitive du comportement (CBT) et la thérapie d’habituation des acouphènes (Tinnitus Retraining Therapy ou TRT).

Nous avons formé des « groupes » guidés par des professionnels dans chaque région de France afin d’avancer ensemble et guérir de la misophonie. La guérison est un processus qui vous engage personnellement, elle résulte de votre volonté à en finir avec la misophonie. Ce n’est pas de la magie, ce n’est pas un médicament que l’on prend et s’est fini et c’est en cela que la guérison peut prendre des mois. Pour nous contacter pour en savoir plus par ICI.

Briser le silence

La misophonie apparaît souvent avec une forme de soumission au silence : un conseil à retenir éviter le silence absolu : ouvrez une fenêtre, écoutez les sons de la nature…. Notez que les sons de la nature sont les meilleurs car ils produisent bien souvent une sensation de bien-être.

Continuer à nous envoyer vos réactions face aux bruits et à la misophonie en remplissant le formulaire qui se trouve ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*